ANGLETERRE, D’EPOQUE EDOUARDIENNE